logo  
JARDIN BOTANIQUE DU VAL D’YSER
   
 

Thèmes du jardin

 

Le jardin possède plusieurs particularités :

Bien que renfermant de nombreuses espèces exotiques, le jardin doit s'intégrer dans le paysage. Ainsi, la haie périphérique est constituée exclusivement d'espèces régionales. La plupart des espèces d'arbres et arbustes indigènes sont d'ailleurs présentes parmi les plantations.

Les introductions de plantes concernent des espèces réputées rustiques. Si elles ne le sont pas, elles devront être reproduites ou abritées à un autre endroit. Ce jardin ne devrait pas renfermer de collection de plantes nécessitant un abri chauffé.

La structure générale est un compromis entre plusieurs modèles. Comme on peut le constater sur la photo, il associe des lignes géométriques avec des lignes sinueuses. Il y a très peu de symétrie, sauf dans le cas du jardin potager.

Jardin flamand Verger Zone Printemps Zone Eté Zone Automne Zone Hiver

Photo aérienne du jardin, prise en mai 2006
(Cliquer sur la photo pour accéder directement aux différents thèmes)

Le thème principal qui détermine le plan de ce jardin est l'intérêt saisonnier qui caractérise certaines plantes. Ainsi, nous avons divisé le parc en 4 parcelles correspondant aux saisons.
Certaines espèces peuvent figurer dans plusieurs zones, par exemple pour une floraison printanière et une coloration automnale remarquable du feuillage.

D'autres sujets viennent ensuite et sont insérés dans les zones sans pourtant être directement liés à une seule saison. Ainsi, le potager a été inclus dans la zone Eté, le verger dans la zone Automne… Certains milieux écologiques ont été maintenus ou recréés : prairies, haies, mare…
et par la suite sous-bois…

Nous tentons d'adopter le principe de gestion différentiée pour l'entretien du jardin, c'est-à-dire dans une logique d'économie de temps et d'énergie et de préservation de la biodiversité. Tous les résidus de taille et de fauchage sont recyclés sur place. Dans la mesure du possible, les méthodes de jardinage sont naturelles (entretien mécanique…). Nous n'avons recours aux pesticides qu'exceptionnellement, lorsqu'aucune autre méthode n'a donné satisfaction et qu'il existe un risque ou une contrainte reconnue.

Le jardin est un espace où on recherche l'équilibre. La nature a ses lois, et elles sont aussi sévères que celles du jardinier ! Celui-ci doit laisser se développer les différentes formes de vie (végétale et animale) tout en gardant une certaine maîtrise. Sinon, certaines espèces prennent le dessus et d'autres disparaissent. Cela exige une attention et des soins constants.

Quelques photos tirées des différentes saisons ... et des autres thèmes :